Film : La Vallée des loups – Palestine 2011

Publié le par nunoluciano

Kurtlar Vadisi : Filistin - Le film Complet vostfr HQ

 

Titre Original : Kurtlar Vadisi Filistin
Réalisateur : Zübeyr Sasmaz
Casting : Necati Sasmaz, Gürkan Uygun, Kenan Çoban
Origine : Long-métrage turc
Genre : Action
Durée : 01h45min

Année de production : 2010

Date de sortie cinéma : 23 mars 2011

 

Un film turc hostile à Israël interdit aux moins de 18 ans en Allemagne

Voilà comment s’exerce la censure sioniste dans les démocraties occidentales éclairées. Le film turc La Vallée des loups - Palestine (Kurtlar Vadisi Filistin) est sorti en salle en Turquie et en Allemagne le 28 janvier 2010, avec deux mois de retard sur la date annoncée. Le Film est interdit aux moins de 18 ans car il est jugé « violent » et « faisant de la propagande », selon les autorités allemandes de régulation du cinéma (FSK).


« Selon la commission d’examen du FSK, le film ne peut pas être montré aux jeunes gens car il est parcouru de scènes de violence –comme un film de guerre–. D’innombrables personnes sont tuées au hasard ou sciemment », écrit le FSK sur son site internet.


« Le film a des tendances propagandistes. Il exige du spectateur d’avoir des connaissances détaillées et la capacité d’ordonner les événements politiques où la violence est montrée », ajoute le FSK.


Pera Film, distributeur du film en Allemagne basée à Cologne (ouest), a indiqué qu’il avait une centaine de copies de « La vallée des Loups », ce qui correspond à peu près au nombre de cinémas qui le diffuseraient.


Toutes les ambassades israéliennes se sont mobilisées depuis des mois pour empêcher la diffusion de cette oeuvre dans des pays tiers. Elles semblent avoir convaincu la plupart des diffuseurs occidentaux de s’abstenir de la présenter en salle et en DVD.

 

"Mais au fond on comprend les autorités allemandes qui souhaitent préserver le jeune public de l’exposition de la pornographie sioniste qui consiste à tuer et à massacrer tout en se posant comme la Victime (avec un v majuscule).

Comme vous vous en doutez, il n’y a eu aucune pression exercée par aucun lobby. Ce film a simplement été abondamment dénoncé comme antisémite en Allemagne et en Autriche. La société de production turque du film a réagi en déclarant:

« Notre tort est de nous tenir aux côtés des innocents,  et de ne pas soutenir les politiques sionistes-fascistes.« 

Extrait du Blog Mounadil

La Vallée des Loups

La Vallée des Loups est une série de télévision qui met en scène les aventures du James Bond turc, Polat Alemdar. Au cours des dernières années, elle est devenue très populaire dans tout le Proche-Orient depuis que des télévisions satellitaires la diffusent en version arabe.

 

En 2006, la série a été portée pour la première fois au cinéma avec un film sur la guerre en Irak : Kurtlar Vadisi Irak. Doté du plus fort budget de l’histoire du cinéma turc, il reproduisait avec minutie les crimes états-uniens, y compris la prison d’Abu Ghraib.

 

Le nouvel opus débute avec l’attaque pirate israélienne contre le navire humanitaire Mavi Marmara en eaux internationales. Polat Alemdar est alors envoyé en Israël pour capturer en Palestine et d’exfiltrer l’officier israélien qui a planifié et supervisé l’assaut du 31 mai 2010 contre la flottille transportant de l’aide humanitaire pour Gaza, un personnage fictif nommé Mosche Ben Eliezer, selon le site internet de « La Vallée des Loups ».

 

« En tentant d’atteindre Mosche, Polat voit comment sont massacrés les Palestiniens innocents. Mosche rase les villages, tue des enfants et enferme tous ceux qui viennent en aide à Polat », affirme le résumé du film.
Le 31 mai 2010, des commandos israéliens ont arraisonné une flottille pro-palestinienne de six navires qui voulait forcer le blocus maritime imposé par Israël à la bande de Gaza, contrôlée par le mouvement islamiste Hamas.

Au cours d’affrontements survenus sur le navire amiral de la flottille, le Mavi Marmara, neuf militants turcs ont été tués par les militaires israéliens, ce qui a soulevé une vague de réprobation internationale.
Aujourd'hui, on apprend que l' ONU a reporté la publication de son rapport sur la Flotille pour Gaza

 

Articles

La Vallée des Loups - Irak

L'anti-Hollywood turc à l'assaut des crimes états-uniens

Juif.org
Allociné
IMDB

Le Figaro : Le «Rambo turc» consacre le divorce entre Turquie et Israël

Publié dans Cinema

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nunoluciano 22/08/2011 16:42


Israël a fait un usage «excessif» de la force et a bafoué le droit international lors de l'assaut contre le navire d'aide humanitaire Mavi Marmara, qui a coûté la vie à neuf Turcs fin mai, a
affirmé une commission d'enquête turque dans son rapport final présenté vendredi.

Les soldats israéliens ont monté une «attaque bien planifiée» contre la flotille d'aide humanitaire à destination de Gaza à laquelle participait le Mavi Marmara et ont fait un usage «excessif,
indiscriminé et diproportionné de la force» contre les civils à bord, affirme le rapport, remis vendredi à une commission d'enquête de l'ONU.


Dans son propre rapport, publié le mois dernier, une commission israélienne a blanchi Israël. Elle a jugé que le blocus maritime du territoire palestinien et l'assaut des commandos israéliens
étaient «conformes au droit international» et que les soldats avaient dû faire face à une «violence extrême».

M. Rende a démenti vendredi tout usage d'armes à feu par les militants de l'association caritative islamiste turque IHH à bord du Mavi Marmara --une affirmation de la commission israélienne. Il a
précisé que les trois armes saisies sur des soldats avaient été jetées à la mer pendant les heurts.

Le rapport turc souligne par ailleurs que les forces israéliennes ont tiré sur les passagers depuis un hélicoptère, tuant deux militants avant tout abordage de soldats israéliens.

Les passagers ont «seulement fait usage de leur droit à l'autodéfense, sans utiliser d'armes à feu», affirme-t-il.

M. Rende a ajouté que cinq des victimes avaient été tuées par des tirs à bout portant dans la tête, dont la plus jeune d'entre elles, Furkan Dogan, 19 ans, était déjà blessé au moment du coup de
feu fatal.

Même après que les soldats ont investi le navire, «les passagers ont été battus (...), privés de nourriture et d'eau, menottés, exposés au soleil pendant des heures», assure le rapport, ajoutant
que de «graves abus» ont été commis pendant toute leur détention Israël.

Le commando israélien avait arraisonné le 31 mai une flottille internationale pro-palestinienne de six navires qui tentaient de briser le blocus de la bande de Gaza, contrôlée par le mouvement
islamiste palestinien Hamas.

L'assaut a provoqué une grave crise dans les relations israélo-turques et soulevé une vague de réprobation internationale