Population Mondiale et le Mythe de la surpopulation

Publié le par nunoluciano

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/b1/World_population.PNG/800px-World_population.PNG

La population mondiale désigne le nombre d'êtres humains vivant sur Terre à un instant donné. Elle est estimée à 6,793 milliards au 1er janvier 20101, alors qu'elle était estimée à 6,1 milliards en 2000, entre 1,55 et 1,76 milliard en 19002 et de 600 à 679 millions d'habitants vers 17002 au début du siècle des Lumières. Cette augmentation de la population tend cependant à ralentir avec une baisse mondiale plus ou moins importante du taux de fécondité.

En 2007, on estimait que la population humaine mondiale croissait, avec quatre naissances par seconde, de 221 000 habitants par jour, résultat égal au différentiel entre les 365 000 naissances et 144 000 décès estimés par jour sur Terre.

 

extrait du site Over Population is a Myth

Baisse de la fécondité

Évolution du taux d'accroissement de la population entre 1950 et 2000

Avec un taux d'accroissement de la population en 2007 estimé à 1,2, qui est bien plus important dans les pays moins développés (1,8) que dans les pays développés (0,1), les projections démographiques envisagent que la population mondiale atteindra le cap des 7 milliards fin 2011 ou début 2012, 8 milliards en 2025 et 9 milliards un peu avant 2050.

Bien que la population mondiale continue de croître, cet accroissement se ralentit en raison d'une baisse de la fécondité. Plus de la moitié de l'humanité vit dans une région du monde où le taux de fécondité est inférieur à 2,1 enfants par femme, taux nécessaire au remplacement des générations dans les pays développés. L'augmentation de la population concerne surtout les pays du Sud, notamment l'Afrique dont la population va doubler dans les prochaines décennies.

Cette évolution constatée invalide les prédictions des démographes des années 1950-1960 qui annonçaient une explosion démographique mondiale avec 15 milliards d'êtres humains sur Terre pour 2050.

Vieillissement de la population

Alors que le taux de fécondité baisse significativement, la population, elle, vieillit de manière importante dans tous les pays développés. Ce vieillissement devrait également arriver, dans une moindre mesure, dans les autres pays. Cela est dû au développement de la vaccination et de l'hygiène dont profitent principalement les enfants et à l'amélioration des soins médicaux en général qui profitent surtout aux adultes.

Publié dans Culture

Commenter cet article

fermaton.over-blog.com (Clovis Simard,phD) 30/10/2011 17:20


Blog(fermaton.over-blog.com).No.28- THÉORÈME DU SIOUX.- MASSE CRITIQUE MONDIALE ?